La sophrologie et l’enfant

« L’enfant arrive sur terre avec un chemin à parcourir, la relaxation l’aide à cheminer avec plus de conscience et de sécurité. Elle lui offre la possibilité de redevenir lui-même ou plus simplement d’être. Elle lui apprend à utiliser toutes ses potentialités. Il repère et développe les valeurs fondamentales de l’enfant (unité, spontanéité, authenticité, joie de vivre…), ce qui le sécurise et le rend confiant face à lui-même et à la vie. »

Manent G. (2009). La relaxation pour les enfants. Ed. Le Souffle d’Or.

La relaxation chez l’enfant permet :

  • La confiance en soi et l’estime de soi
  • La gestion des émotions
  • Le développement des capacités mentales (attention et concentration)
  • Une meilleure qualité de sommeil
  • L’amélioration, voire la disparition des troubles psychosomatiques
  • Des meilleurs relations avec les autres
  • Une meilleure intégration du schéma corporel
  • La détente musculaire et la récupération physique

Et tant d’autres choses…

 

L’accueil de l’enfant en sophrologie est possible dès 6 ans environ. La sophrologie auprès des enfants est une approche ludique à l’aide d’images, d’odeurs et de sensations positives.

Les premières séances se déroulent dans un espace-temps d’environ 30 minutes (dépendant de la capacité de concentration de l’enfant et de son âge). Je pratique moi-même les exercices tout au long de la séance avec l’enfant. Les parents sont les bienvenus dans la séance jusqu’en période d’adolescence, selon les situations ou besoin de chacun-e. Leur participation aux exercices est encouragée dans le respect de leur désir.

Mes expériences professionnelles dans les milieux de soins pédiatriques m’amènent à penser l’enfant dans une approche systémique. Pour moi, il est essentiel de collaborer avec les parents car ils sont les « experts » de leur enfant et en ce sens ils sont une aide précieuse dans l’approche de l’enfant.

Le parent pouvant lui-même vivre des situations de stress dans sa parentalité peut également trouver des ressources dans la pratique des techniques de sophrologie. La fratrie est également intégrée au besoin en fonction de l’histoire de la famille et de l’enfant accueilli en consultation dépendant des besoins spécifiques de celle-ci.

Déroulement d’une séance :

La première séance poursuit les objectifs suivants :

  • Anamnèse familiale
  • Construire une relation de confiance, chacun-e doit s’apprivoiser. Faire connaissance (quels sont les préférences de l’enfant, ses vécus, mieux comprendre son histoire de vie). Le but est de créer une « alliance sophrologique » avec l’enfant, permettant par la suite de le révéler à lui-même.
  • Acquérir la confiance du ou des parents présents.
  • L’observation de l’enfant et la valorisation de ce qu’il fait de bien.
  • Approcher la respiration de manière ludique dans le sens « d’outil de relaxation ».
  • Permettre la détente du corps par des techniques de relaxation et d’exercices d’activation du corps et de l’esprit par le biais d’images, d’histoires, de mouvements, d'enracinement, d’approche des sens et de techniques de visualisations, etc…
  • L'enregistrement de la séance permet la pratique de la sophrologie à domicile.

« Si je crois que l’enfant dit tout ce qu’il est et ce dont il a besoin pour se révéler, mon écoute attentive et consciente lui permet de le vivre et de le réaliser. J’apprends « à voir avec le cœur », à me libérer de mes projections et désirs propres. »

Geneviève Manent

Pour ma part, il est essentiel de respecter les rythmes de l’enfant et de la famille, tout simplement de prendre le temps.

Le but de la relaxation avec l’enfant est de favoriser une rencontre avec lui-même (ses ressentis, ses images). Cette connaissance qu’il développe lui permettra d’accueillir un sentiment de confiance en lui et de cette confiance vont naître le développement de l’autonomie et de l’identité.

« Le destin de l'enfant c'est de naître. »

Clarice Lispector